Cuisine pour bébéQuand et comment introduire les aliments allergènes pour bébé ?

Quand et comment introduire les aliments allergènes pour bébé ?

Introduire des aliments nouveaux et variés à votre bébé est important pour sa croissance et son développement. Cependant, certains aliments peuvent présenter des risques d’allergies pour certaines personnes, en particulier les aliments allergènes majeurs. Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre quand et comment introduire ces aliments pour votre bébé.

Liste des allergènes majeurs

Lorsque vous introduisez des aliments allergènes chez votre bébé, il est important de connaître les allergènes majeurs pour éviter tout risque d’allergie. 

Les arachides

Les arachides sont l’un des allergènes les plus courants. Ils peuvent être présents dans une variété d’aliments, tels que les beurres de cacahuète, les barres de chocolat, les biscuits, les céréales pour petit déjeuner, les pâtisseries, les sauces et les plats cuisinés. Les arachides peuvent également être présentes dans les aliments transformés, tels que les barres de céréales, les mélange pour crêpes et les aliments à base de soja.

Le blé

Le blé est également un allergène majeur. Il est présent dans une variété d’aliments, tels que le pain, les pâtes, les céréales pour petit déjeuner, les biscuits, les gâteaux, les pâtisseries, les sauces, les plats cuisinés et les aliments transformés. Le blé peut également être présent dans les aliments insolites, tels que les aliments frits, les aliments panés et les aliments contenant de la farine de blé.

Les fruits de mer

Source : Shutterstock – Par Pani Garmyder

Les fruits de mer sont un autre allergène majeur. Ils peuvent être présents dans une variété d’aliments, tels que les poissons, les crustacés, les mollusques, les sushis, les soupes, les sauces et les plats cuisinés. Les fruits de mer peuvent également être présents dans les aliments transformés, tels que les aliments en conserve, les bouillons, les bases de soupes et les aliments à base de poisson.

Les graines de sésame

Les graines de sésame sont un allergène majeur courant. Elles peuvent être présentes dans une variété d’aliments, tels que les pâtisseries, les sauces, les plats cuisinés, les aliments transformés et les aliments à base de graines de sésame. Les graines de sésame peuvent également être présentes dans les aliments insolites, tels que les graines de tournesol, les graines de pavot et les aliments frits.

Le lait de vache

Le lait de vache est un allergène majeur courant. Il est présent dans une variété d’aliments, tels que le lait, le fromage, la crème, le yogourt, la crème glacée, les aliments transformés et les aliments à base de lait de vache. Le lait de vache peut également être présent dans les aliments insolites, tels que les aliments frits, les aliments panés et les aliments contenant de la caséine.

La moutarde

La moutarde est un allergène majeur courant. Elle est présente dans une variété d’aliments, tels que les condiments, les sauces, les plats cuisinés et les aliments transformés. La moutarde peut également être présente dans les aliments insolites, tels que les aliments frits, les aliments panés et les aliments contenant de la moutarde.

Les noix

Les noix sont un allergène majeur courant. Elles peuvent être présentes dans une variété d’aliments, tels que les noix entières, les beurres de noix, les barres de chocolat, les biscuits, les gâteaux, les pâtisseries, les sauces, les plats cuisinés et les aliments transformés. Les noix peuvent également être présentes dans les aliments insolites, tels que les aliments frits, les aliments panés et les aliments contenant de la noix.

Les œufs

Les œufs sont un allergène majeur courant. Ils peuvent être présents dans une variété d’aliments, tels que les œufs entiers, les œufs battus, les œufs brouillés, les œufs frits, les crêpes, les omelettes, les gâteaux, les pâtisseries, les sauces, les plats cuisinés et les aliments transformés. Les œufs peuvent également être présents dans les aliments insolites, tels que les aliments frits, les aliments panés et les aliments contenant des œufs.

Le poisson

Le poisson est un allergène majeur courant. Il peut être présent dans une variété d’aliments, tels que les poissons entiers, les crustacés, les mollusques, les sushis, les soupes, les sauces et les plats cuisinés. Le poisson peut également être présent dans les aliments transformés, tels que les aliments en conserve, les bouillons et les aliments à base de poisson.

Le soja

Le soja est un allergène majeur courant. Il est présent dans une variété d’aliments, tels que le tofu, le tempeh, le lait de soja, le yogourt de soja, la crème de soja, la crème glacée de soja, les aliments transformés et les aliments à base de soja. Le soja peut également être présent dans les aliments insolites, tels que les aliments frits, les aliments panés et les aliments contenant du soja.

À partir de quel âge bébé peut-il consommer des aliments allergènes ?

Source Shutterstock Par Oksana Kuzmina

Introduire des aliments allergènes à votre bébé peut être une source d’inquiétude pour de nombreux parents. Les experts recommandent d’introduire des aliments allergènes à votre bébé dès l’âge de 4 à 6 mois.

Les recommandations actuelles sont basées sur des études qui ont montré que l’introduction précoce des aliments allergènes peut réduire le risque de développer une allergie à ces aliments. 

Les experts recommandent d’introduire les aliments allergènes un par un, en commençant par un aliment allergène à la fois et en surveillant attentivement la réaction de votre bébé. Il est recommandé d’introduire les aliments allergènes sous forme de purées ou de compotes pour minimiser le risque de réactions allergiques.

Comment introduire les aliments allergènes ?

Avant d’introduire des aliments allergènes, il est recommandé de commencer par des aliments non allergènes riches en fer, tels que les légumes verts feuillus, les légumes rouges et les viandes rouges maigres. Le fer est important pour la croissance et le développement du cerveau et la moelle osseuse de votre bébé.

Introduisez les aliments allergènes un par un, jamais avant 4 mois et idéalement vers 6 mois. Cela permettra de surveiller la réaction de votre bébé et d’identifier rapidement toute réaction allergique.

Présentez un nouvel aliment allergène pendant 3 jours consécutifs pour identifier clairement les réactions allergiques. Si votre bébé ne présente aucune réaction, vous pouvez continuer à introduire d’autres aliments allergènes.

Soyez vigilant pour détecter toute réaction allergique, qui peut apparaître immédiatement ou jusqu’à 2 heures après l’ingestion. Les réactions allergiques peuvent inclure des symptômes tels que des démangeaisons, des rougeurs, des gonflements, des vomissements, de la diarrhée ou de l’urticaire.

Si votre bébé présente une réaction allergique, stoppez immédiatement l’introduction de cet aliment et consultez un médecin. Votre médecin peut vous recommander des tests ou un traitement supplémentaire pour déterminer l’allergie de votre bébé et pour prévenir des complications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement - spot_img